Les centres de coordination en cancérologie

 

Organisation en Limousin

Il existe en Limousin 3 Centres de Coordination en Cancérologie (3C) pour les tumeurs solides  et 1 3C régional pour l'hématologie.

 

LES 3C DE LA REGION
Identification Personne à contacter Fonction Adresse du siège Etablissements membres  

3C de Haute-Vienne (3C87)

Nicole TUBIANA-MATHIEU

 

Karine PALLIER

Présidente

 

 

 

Coordinatrice scientifique BRTS

12 rue Robert Schuman

87170 ISLE

CHU de Limoges

 

Polyclinique de Limoges - Chénieux

 

Polyclinique de Limoges - Emailleurs/Colombier

 

CH Saint-Junien

 

SELARL IMRO

 

 

 

En savoir +

3C de la Corrèze (3C19)

Bernard LEDUC

 

Annie ALLONCLE

 

Anne-Sophie MEFREDJ

Président

 

 

Coordinatrice administrative

 

Qualiticienne

Centre Hospitalier

Boulevard du Dr Verlhac

BP432

19312 BRIVE CEDEX

CH de Brive

 

Clinique Saint Germain à Brive 

 

CMC Les Cèdres à  Brive

 

CH de Tulle

 

CH d'Ussel

 

 

 

En savoir +

3C de Creuse (3C23)

Romain VALERY

 

 

Président

 

 

 

Centre Hospitalier

39 av de la Sénatorerie

23000 GUERET

CH de Guéret

 

Clinique de la Marche à Guéret

 

CMN MGEN de Sainte-Feyre

 

 

 

 

En savoir +

3C régional d'hématologie (3CR-H)

Liliane REMENIERAS Médecin coordonnateur

CHU

Hôpital Dupuytren

Hématologie

2 av Martin Luther King

87042 LIMOGES CEDEX

CHU de Limoges

 

Polyclinique de Limoges - Chénieux

 

CH Saint-Junien

 

CH de Brive

 

CH de Tulle

 

CH d'Ussel

 

CH de Guéret

En savoir +

 

Missions des centres de coordination en cancérologie

Les missions sont décrites dans la circulaire DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005.

 

Les 3C sont de véritables cellules qualités opérationnelles dont les missions sont de :  

 

mettre à disposition des médecins et des soignants les référentiels, thésaurus et protocoles validés et actualisés par le réseau régional et mettre en place l'audit interne de leur utilisation ;
 

s'assurer de :

la mise en oeuvre effective de la pluridisciplinarité en organisant et fédérant les réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP), ce qui implique un secrétariat permettant :

- mise à disposition des fiches RCP
- gestion des RCP : enregistrement et/ou présentation du dossier de tous les malades en RCP qu'elle se déroule dans l'établissement ou entre plusieurs établissements
- circulation de l'information médicale : échanges de données et intégration au dossier communiquant de cancérologie
- réalisation d'audits internes pour vérifier l'enregistrement de tous les dossiers et l'adéquation des dossiers discutés en RCP

la mise en place du dispositif d'annonce

la remise à chaque patient du programme personnalisé de soins (PPS)
 

pouvoir informer les patients, les orienter, aider à leur prise de rendez-vous, voire obtenir des informations sur leur dossier médical. Cette fonction pourra aussi évoluer vers un suivi plus individualisé des parcours patients, intégrant les soins de support, les soins à domicile et la coordination avec les acteurs du réseau, ainsi que les relations avec les établissements membres du pôle régional pour permettre l'accès au recours. Des structures d'informations et de soutien de patients ont d'ores et déjà été intégrées au sein de certains établissements.
 

produire des informations sur les activités cancérologiques médico-chirurgicales et pharmaceutiques de l'établissement, qui s'appuieront notamment sur :
- les données d'activité PMSI
- les délais d'attente
- le suivi de l'utilisation des anticancéreux dans le cadre des bonnes pratiques
- l'accès aux soins de support
- l'accès aux essais cliniques et à l'innovation
- l'évaluation de la satisfaction des patients et des équipes soignantes.

Textes de référence

Circulaire DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005 relative à l'organisation des soins en cancérologie (PDF - 159 kB)

 

Plan Cancer 2003-2007 (PDF - 636 kB)

 

Mesure 32 : Identifier des Centres de Coordination en Cancérologie (3C) dans chaque établissement traitant des patients cancéreux.
Ces centres de coordination auront plusieurs missions :
• coordination médicale de la cancérologie au sein de l’établissement (ou du réseau), et en particulier des réunions de concertation multidisciplinaire en cancérologie ;
• assurance qualité du programme personnalisé de soins pour chaque patient ;
• suivi individualisé des patients, en apportant une aide et un soutien dans la prise en charge ;
• suivi au sein de l’établissement de la mise en oeuvre du plan cancer, avec données chiffrées d’activité et de qualité.

Chaque patient pourra ainsi, soit directement, soit par l’intermédiaire de son médecin traitant, contacter le centre de coordination pour tout renseignement utile le concernant. L’identification d’un médecin référent sera recherchée dans le cadre des 3C, afin que les patients bénéficient d’un contact médical unique. De même, un contact patient, assuré par une association reconnue par l’hôpital sera recherché par les 3C. Le médecin référent et le contact patient doivent être identifiés sur le programme personnalisé de soins.

 

décret n°2007-388 du 21 mars 2007 relatif aux conditions d'implantation applicables à l'activité de soins de traitement du cancer (PDF - 121 kB)

 

décret n° 2007-389 du 21 mars 2007 relatif aux conditions techniques de fonctionnement applicables à l'activité de soins de traitement du cancer (PDF - 92 kB)

 

Organisation des soins
et prise en charge

 

établissements autorisés

 

équipements matériels lourds autorisés

 

 

3C

 

 

RCP

 

 

dispositif d'annonce

 

 

parcours personnalisé

 

 

soins de support

 

 

HAD

 

 

 

Toute l'information de

référence pour les

patients et les proches

www.e-cancer.fr

 

ROHLim est financé par

l'ARS Nouvelle-Aquitaine