Actualisation du guide cancer info "Les traitements des cancers du poumon"

L’Institut national du cancer vient de publier, avec le soutien de la Ligue contre le cancer, une mise à jour du guide sur les traitements des cancers du poumon, destiné aux patients et à leurs proches.

 

Que contient ce guide ?

Ce guide présente les traitements et le suivi des formes les plus fréquentes des cancers du poumon (appelés aussi cancers bronchiques ou cancers bronchopulmonaires). Il s’agit des cancers bronchiques non à petites cellules et des cancers bronchiques à petites cellules.

D’autres formes de cancers du poumon, notamment plus rares, existent. Elles font l’objet de traitements spécifiques.


Concrètement, vous trouverez dans ce guide des explications sur les traitements, leurs buts, leur déroulement et leurs effets indésirables, sur la recherche et les très nombreux essais cliniques, sur le rôle des différents professionnels que vous rencontrez, ainsi que des informations pratiques et des ressources utiles pour vous et vos proches.

Il présente également, en annexe, une description des examens réalisés lors du diagnostic.

Enfin, un glossaire définit les mots que vous entendrez peut-être au cours de vos traitements ; ils sont identifiés par un astérisque (*) dans le texte.

Toutes les informations médicales sont issues des recommandations de bonnes pratiques* en vigueur au moment de la rédaction du guide et ont été validées par des spécialistes des cancers du poumon.

 

© Les traitements des cancers du poumon
collection Guides patients Cancer info
INCa, novembre 2017.

(PDF - 3,7 MB)

 

 

Tous les guides Cancer Info publiés à ce jour sont disponibles sur le site de l'Institut National du Cancer : http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications (certaines références peuvent être commandées gratuitement sous réserve de stocks disponibles)

 

Source : Institut National du Cancer

 

 

 

Toute l'information de

référence pour les

patients et les proches

www.e-cancer.fr

 

ROHLim est financé par

l'ARS Nouvelle-Aquitaine